Communiqué de presse - Avril 2021

« BioBelt Anti-Moustiques » protège les patients fragiles de l’Hôpital l’Archet du CHU de Nice

« BioBelt Anti-Moustiques » protège les patients fragiles de l’Hôpital l’Archet du CHU de Nice

La protection contre le moustique tigre, important vecteur de maladies graves, revêt un réel caractère de santé publique quand il s’agit de protéger des patients, des malades ou des personnes fragiles.
A l’Hôpital l’Archet du CHU de Nice, qui comprend dans le même bâtiment une unité d’hémato-oncologie et un service des maladies infectieuses, il était capital de préserver une patientèle particulièrement vulnérable contre les risques liés à l’Aedes albopictus, le nom scientifique du moustique tigre.
Depuis 2 ans, un système de protection anti-moustiques BioBelt a été installé, comprenant une ceinture de 66 modules-pièges qui entoure l’hôpital et érige une véritable barrière contre les moustiques, depuis l’extérieur et même l’intérieur des bâtiments, avec des résultats extrêmement efficients.

Le tigre, un moustique à haut risque pour la santé publique

Le moustique tigre est un transmetteur reconnu de maladies vectorielles graves telles que la dengue, le chikungunya et le Zika. « Il peut sévir jusqu’à 8 mois dans l’année, d’avril à novembre, rappelle Dominique Hauptmann, le dirigeant et fondateur de Dipteratech, la société à l’origine du dispositif BioBelt. Ce projet au CHU de Nice nous a permis de mener une étude avec l’IRD-CNRS de Montpellier et de valider scientifiquement que notre système assure une réduction jusqu’à zéro piqûre dès la sixième semaine et que cette méthode sans insecticide respecte l'environnement et n'affecte pas la faune non-cible. Nous sommes actuellement en déploiement sur un autre hôpital, à Villefranche-sur-Saône, preuve que BioBelt peut réellement contribuer à protéger les publics les plus fragiles dans les établissements de santé ».
 
Un besoin de protection maximale pour les patients du CHU de Nice
L’Hôpital l’Archet devait résoudre une situation de risques croisés pour les patients qu’il accueille. « Nous recevons et soignons des malades du cancer dans notre service d’hémato-oncologie situé au second étage tandis qu’au quatrième étage se trouve le service des maladies infectieuses, explique le Professeur Nicolas Mounier, Chef du pôle Clinique Universitaire des Spécialités Médicales de l'Archet. Il était primordial de réduire les risques de contaminations de nos patients à haut risque d’infectiologie, déjà fragilisés par de l’hypersensibilité et des traitements immunosuppresseurs. Nous avons notamment des personnes handicapées sous traitement sédatif, incapables de se défendre contre les piqûres de moustiques ».
 
Une solution BioBelt conforme à de nombreux critères
Dès 2018, le CHU de Nice décide de la mise en place d’une barrière de protection BioBelt afin de protéger ses patients mais également d’assurer un meilleur confort pour le personnel médical. « Outre un niveau élevé de protection, nous souhaitions une solution capable de couvrir une grande surface, adaptable et non chimique, un critère majeur dans un cadre de soins, décrit Pascal Delaunay, Responsable de l’Unité Entomologie Médicale Appliquée.
Après deux ans d’utilisation, la solution BioBelt Anti-Moustiques a pleinement rempli ses objectifs. « La situation est radicalement différente depuis l’installation. Nous constatons une diminution quasi à taux zéro des piqûres de moustiques évitant ainsi les risques de maladies nosocomiales dans l’hôpital », se félicite Pascal Delaunay.
 

Schéma d’installation des 66 modules-pièges BioBelt au CHU de Nice
 
Mieux connaître son ennemi
Le dispositif BioBelt a également permis de mieux connaître les moustiques qui évoluent sur la zone de l’hôpital, et en particulier le « tigre ». Tandis que la ceinture bloque les moustiques depuis l’extérieur des bâtiments, elle protège également contre les ennemis de l’intérieur. Les équipes BioBelt ont apporté leur expertise pour aider à identifier les sources d’eau propices au développement des moustiques, depuis le vallon végétalisé en contrebas du CHU jusqu’aux eaux stagnantes dans les murs de l’hôpital. « En tant que parasitologue et entomologiste médical, l’analyse des souches intérieures et extérieures de moustiques contribue à une meilleure connaissance du traçage et de l’origine des moustiques, ce qui est tout à fait intéressant », conclut Pascal Delaunay.
 
Le moustique tigre, vecteur d’épidémies !
En 2017, le Ministère de la Santé s’alarmait sur son infestation fulgurante et déclarait dans sa Stratégie Nationale de santé 2018-2022 que « l’accroissement des risques liés aux maladies vectorielles va se poursuivre avec le réchauffement climatique. […] Ainsi, l’extension de l’aire d’implantation du moustique vecteur dans l’Hexagone, passée de 20 à 40 départements en 3 ans, entraînera immanquablement des épidémies ». Selon l’ANSES, le tigre était présent dans 58 départements en 2020, principalement sur l’arc méditerranéen et progressant vers l’ouest et le nord.

La solution BioBelt en synthèse
Conçu, breveté et commercialisé par Dipteratech, BioBelt Anti-Moustiques est une solution validée scientifiquement, efficace et respectueuse de l’écosystème pour lutter contre les moustiques. Elle consiste en une barrière de protection composée de Modules-Pièges permettant de protéger des surfaces de centaines de mètres carrés jusqu’à plusieurs hectares. Fonctionnant avec des leurres reproduisant l’attractivité humaine, la Ceinture attire et capture les moustiques en diffusant un mélange de CO2 et de COVs. Les Modules-Pièges sont interconnectés à une régie de programmation pilotée à distance, communiquant avec les serveurs de la société dans une démarche de service de maintenance complet. A ce jour, la solution BioBelt protège des propriétés privées, des hôtels, des restaurants, des espaces de loisirs, des hôpitaux, sur la Côte Méditerranéenne française, en Corse, en Espagne, en Italie et dans les Caraïbes.
Plus d’informations : https://www.biobelt.com
 

 

CONTACTS

Suké Churlaud - 06 13 65 61 53 - suke.churlaud@neostory.fr

Elodie Honorine - 01 56 35 38 68 - elodie.honorine@neostory.fr

PARTAGER

IMAGES

CHU Nice lArchet 1David Sauval-jpg

CHU Nice lArchet 1David Sauval-jpg

download
Schema dinstallationCHU Nice-jpg

Schema dinstallationCHU Nice-jpg

download